Rentrée du cinéma russe au Bellecombe le 2 septembre

Chers amis du Projet Russe ! Nous vous invitons à l’événement :

L’AVANT-GARDE RUSSE EN CINE-CONCERT

le 2 septembre 2019 à 19h30 au Cinéma Bellecombe 61 rue Inkermann, 69006 Lyon

Nous avons la chance d’accueillir à Lyon ce projet unique du patrimoine cinématographique russe présenté par des musiciens venant de Moscou.

Ce n’est pas qu’une simple projection mais UNE VRAIE PROJECTION-CONCERT

Nous allons visionner le chef-d’œuvre du cinéma muet documentaire russe et mondial

« L’Homme à la caméra » de Dziga Vertov, 1929, URSS Projection accompagnée par les musiciens  – Sergey LETOV et Vladimir GOLOUKHOV

La ciné-concert sera ouvert par une conférence proposée par Sergey LETOV.

Trois raisons pour venir au ciné-concert :

1. Un film fondateur du cinéma, à l’influence immense ! 2. Une occasion unique de le voir avec la musique en LIVE ! 3. Le film est accompagné d’une conférence introductive !

Chelovek-s-kino-apparatom-1929.jpg

Dziga Vertov

Les films d’Eisenstein et de Dziga Vertov figurent toujours au premier rang du panthéon de l’Histoire du cinéma. Dziga Vertov est le cinéaste à l’origine du documentaire. Il a jeté les bases de toute la conception et la pratique du film documentaire. Parmi ses chefs-d’œuvre, « l’Homme à la caméra » est le film majeur de transmission de son savoir cinématographique. Actuellement, les professeurs de cinéma comme Thierry Odeyn basent leurs cours sur son enseignement.

Letov-Faust-316890-Lana-Ishmuhametova.jpg

Qui est Sergey Letov ?

Sergey Letov est un grand musicien russe issu de l’école d’improvisation musicale du temps de l’URSS. Il se revendique de l’École de création artistique soviétique « Vertovienne ».

Letov vient avec un savoir et un style aboutit, qui est très loin de ce que l’on attend dans ce contexte : Pas de piano mais saxe, percussions et électronique…

Ses concerts sont des improvisations structurées qu’il prépare, qu’il mène avec d’autres musiciens qui sont des interlocuteurs qui influent fortement sur ce que deviendra le concert, de même que le film sur lequel il joue et le public pour lequel il joue.

Le résultat dépend de ces interactions ; c’est donc à chaque fois une expérience unique, structurée, charpentée selon le lieu et l’instant. Fort révélateur de la culture soviétique.

Cette école est à l’origine un enseignement destiné à former les musiciens à l’accompagnement des films muets des débuts du cinéma, jusqu’aux années 30.

Cette école a ensuite évolué vers tous les styles de musique et d’improvisation et notamment vers les échanges avec d’autres sources comme le mal-nommé afro-cubain, vu qu’il comporte notamment beaucoup d’influences russo-soviétiques.

 

This entry was posted in Activités à venir, Actualités, Bons Plans. Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>